Avertir le modérateur

15/04/2008

Un petit bout de Kazakhstan entre Tel Aviv et Jérusalem

Dans le train, un jeune homme d’environ 25 ans s’assit en face de moi et me dit « tu ne devrais pas laisser ta valise au milieu de l’allée, tu dois toujours la garder à portée de main ». Je pense qu’il va s’en aller mais il reste et commence à me parler dans un anglais très bon, proche de l’accent britannique. Nous traversons les montagnes où se trouve Jérusalem. Le train est très lent. L’inconnu est blond, assez frêle, le visage marqué par la vie. Je lui demande s’il est anglais ou américain. Il me répond : « non je viens du Kazakhstan ». Je crois qu’il se fout de moi alors un peu mal à l’aise, j’essaie de mettre un terme à cette conversation impromptue. Mais l’inconnu continue à me parler : « tu es allemande ? ». Ca me fait sourire et je me demande si j’ai une tête à être allemande. Je lui dis que je suis française et tout de suite il commence à me parler de Sarkozy. « C’est vraiment un mec bien Sarkozy, il soutient Israël et les Etats-Unis alors c’est forcément un mec bien ». L’inconnu à l’allure un peu sauvage est même au courant que le président français s’est marié avec une belle femme « beaucoup plus grande que lui » et ça le faire rire.

Je lui demande si sa famille vit avec lui en Israël. Il me dit que oui. Me fixant avec un regard très perçant, il ajoute : « enfin, ce qu’il en reste ». J’ai un petit rire nerveux. L’inconnu s’appelle Alexandre et est Russe. Il me raconte sa vie, sa décision de partir vivre en Israël il y a douze ans. « Pourtant, on ne me considère toujours pas comme un local… ». C’est pourquoi il a décidé de partir faire l’armée. Pour « rendre à ce pays ce qu’il m’a donné », il me confie. Il n’a pas l’air d’avoir peur, il pense que c’est le seul moyen pour faire partie intégrante de la population.

Toujours dans les montagnes, il voit que je contemple le paysage à travers la fenêtre et me confie : « Là, nous traversons l’antique route que prenaient les Turcs, c’est la plus belle façon d’aller à Jérusalem ». Il me demande où j’ai voyagé lors de ma dernière venue en Israël. Tel Aviv, Jérusalem, Haïfa, le Golan, mais aussi la Cisjordanie, la West Bank comme ils disent ici. Là, je sens la crispation. « Ecoutes, il faut toujours se méfier des Arabes, on peut pas leur faire confiance à ces gens-là. Regardes, les mecs qui ont fait sauter la yeshiva y’a quelques semaines, c’était des Arabes israéliens super respectables, bien intégrés, et regardes ce qu’ils ont fait. On peut pas leur faire confiance ».

Puis changeant complètement de sujet, comme si ce qu’il avait dit était le plus naturel du monde, il me parle de Pessah et des vacances. « Bon, tu dois trouver une famille pour faire le repas. C’est vraiment important, même si c’est très chiant car il faut lire la Torah pendant 2h. Moi je le fais plus trop depuis que ma mère est morte. Elle était très religieuse, mais maintenant, ça me fatigue tout ça ».

En arrivant, il insiste pour m’aider à trouver un taxi. « je vais pas te laisser toute seule sinon il vont t’arnaquer, je vais leur parler hébreu comme ça tu seras tranquille ». Bien vu, grâce à lui, je ne paye que 25 shekels la course, soit 5 euros. Il est toujours mieux, en Israël, de fixer le prix dès le départ.

14:55 Publié dans Portraits | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : Kazakhstan, train, armée

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu