Avertir le modérateur

02/05/2008

Sur les traces de Jésus-Christ au bord du Jourdain

Il y a une semaine, sous une chaleur étouffante d’environ 40°C, en plein milieu de la vallée lunaire du Jourdain à quelques kilomètres de Jéricho, entre 6000 et 7000 Chrétiens orthodoxes se sont retrouvés au bord du célèbre fleuve biblique pour s’immerger dans l’eau de la délivrance.


Le parking se trouve en plein milieu du semi-désert. Les soldats israéliens demandent des pass, le car affrêté pour les journalistes nous emmène sur le site. Il y a beaucoup de médias : TF1, RFI, la presse israélienne, la télé russe.. Le site est nommé Qaser el-Yahud, le « fort des Juifs » en arabe. Depuis le début de la seconde Intifada en 2000, il est fortement surveillé par les Israéliens. Cependant, Tsahal autorise deux jours par an les Chrétiens à s’y rendre : au moment de l’Epiphanie et pendant la semaine de la Pâques orthodoxe.  Quand on traverse le fleuve, en face, c’est la Jordanie. Chose surprenante, une simple cabane en bois où se trouvent des soldats jordaniens, fait office de frontière.

 La plupart des fidèles sont originaires des pays orthodoxes chrétiens comme la Grèce, la Roumanie, la Serbie, la Russie. Les femmes portent des foulards typiques des régions de l’est. Pour certains, c’est le voyage de leur vie, économisant pendant de nombreuses années pour venir sur le site où Jean-Baptiste baptisa Jésus. La déception n’en a été que plus grande quand ils ont réalisé qu’ils ne pourraient pas s’immerger directement dans les eaux du Jourdain.

 Pour des raisons de sécurité, l’armée israélienne a refusé l’accès au fleuve.  A la place, une pompe à eau a été installée pour transférer l’eau sainte dans de grandes bassines où les fidèles s’immergent complètement, habillés de tuniques blanches portant la croix chrétienne. Malgré la déception initiale, les Chrétiens ont répandu leur ferveur et leur joie. Certains ont rempli leurs en bouteilles en plastique de l’eau sainte pour la ramener chez eux, d’autres l’ont même bu malgré sa saleté.

 Etaient présentes de nombreuses personnalités religieuses chrétiennes, dont un prêtre grec orthodoxe, tout habillé de noir, portant une colombe blanche dans sa main droite et un crucifix dans l’autre. La colombe rappelle les écrits bibliques dans lesquels il est dit que lorsque Jésus fut baptisé, une colombe blanche vint déclarer Jésus fils de Dieu. Les fidèles se sont rués vers le prêtre afin d’embrasser les quatre coins de sa croix fleurie.

 Au milieu de la foule et tout le long de l’entrée pour atteindre le fleuve, les jeunes soldats israéliens surveillent. Il y a même des snipers postés en haut d’un petit bâtiment. Ils sont assis sous un parasol et contemplent le spectacle, le sourire aux lèvres, leurs ray-ban sur le nez. Ziv, jeune rouquin de vingt ans, s’étonne de voir tous ces Chrétiens s’immerger dans l’eau : « c’est vraiment dingue ». Lui est juif, laïque et soignant dans l’armée. « Les seules choses auxquelles je crois sont ma mitraillette et mes médicaments ».

Commentaires

C'est magnifique , il y a quelques endroits dans le monde ou le mysticisme est à fleur de l'eau . Superbe description , réaliste.

ps: pour info , un juif laîc , c'est un juif ou un laîc , les deux mots accolés sont incompatibles.

Écrit par : Joel | 02/05/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu