Avertir le modérateur

15/04/2008

Un petit bout de Kazakhstan entre Tel Aviv et Jérusalem

Dans le train, un jeune homme d’environ 25 ans s’assit en face de moi et me dit « tu ne devrais pas laisser ta valise au milieu de l’allée, tu dois toujours la garder à portée de main ». Je pense qu’il va s’en aller mais il reste et commence à me parler dans un anglais très bon, proche de l’accent britannique. Nous traversons les montagnes où se trouve Jérusalem. Le train est très lent. L’inconnu est blond, assez frêle, le visage marqué par la vie. Je lui demande s’il est anglais ou américain. Il me répond : « non je viens du Kazakhstan ». Je crois qu’il se fout de moi alors un peu mal à l’aise, j’essaie de mettre un terme à cette conversation impromptue. Mais l’inconnu continue à me parler : « tu es allemande ? ». Ca me fait sourire et je me demande si j’ai une tête à être allemande. Je lui dis que je suis française et tout de suite il commence à me parler de Sarkozy. « C’est vraiment un mec bien Sarkozy, il soutient Israël et les Etats-Unis alors c’est forcément un mec bien ». L’inconnu à l’allure un peu sauvage est même au courant que le président français s’est marié avec une belle femme « beaucoup plus grande que lui » et ça le faire rire.

Je lui demande si sa famille vit avec lui en Israël. Il me dit que oui. Me fixant avec un regard très perçant, il ajoute : « enfin, ce qu’il en reste ». J’ai un petit rire nerveux. L’inconnu s’appelle Alexandre et est Russe. Il me raconte sa vie, sa décision de partir vivre en Israël il y a douze ans. « Pourtant, on ne me considère toujours pas comme un local… ». C’est pourquoi il a décidé de partir faire l’armée. Pour « rendre à ce pays ce qu’il m’a donné », il me confie. Il n’a pas l’air d’avoir peur, il pense que c’est le seul moyen pour faire partie intégrante de la population.

Toujours dans les montagnes, il voit que je contemple le paysage à travers la fenêtre et me confie : « Là, nous traversons l’antique route que prenaient les Turcs, c’est la plus belle façon d’aller à Jérusalem ». Il me demande où j’ai voyagé lors de ma dernière venue en Israël. Tel Aviv, Jérusalem, Haïfa, le Golan, mais aussi la Cisjordanie, la West Bank comme ils disent ici. Là, je sens la crispation. « Ecoutes, il faut toujours se méfier des Arabes, on peut pas leur faire confiance à ces gens-là. Regardes, les mecs qui ont fait sauter la yeshiva y’a quelques semaines, c’était des Arabes israéliens super respectables, bien intégrés, et regardes ce qu’ils ont fait. On peut pas leur faire confiance ».

Puis changeant complètement de sujet, comme si ce qu’il avait dit était le plus naturel du monde, il me parle de Pessah et des vacances. « Bon, tu dois trouver une famille pour faire le repas. C’est vraiment important, même si c’est très chiant car il faut lire la Torah pendant 2h. Moi je le fais plus trop depuis que ma mère est morte. Elle était très religieuse, mais maintenant, ça me fatigue tout ça ».

En arrivant, il insiste pour m’aider à trouver un taxi. « je vais pas te laisser toute seule sinon il vont t’arnaquer, je vais leur parler hébreu comme ça tu seras tranquille ». Bien vu, grâce à lui, je ne paye que 25 shekels la course, soit 5 euros. Il est toujours mieux, en Israël, de fixer le prix dès le départ.

14:55 Publié dans Portraits | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : Kazakhstan, train, armée

Commentaires

Mouais ....
J'aime bien le "il est toujours mieux en Israel de fixer le prix dès le départ" ..
Je suppose que la diplomée en sciences po a appris entre-temps, qu'en Israel aussi les taxis ont des compteurs...

Écrit par : Georges | 15/04/2008

Eh bien mon bon georges en israel les taxis ont un compteur mais une course a 40 shekels au compteur tu peux la moyenner 20 shekels sans compteur. Pour y avoir vécu un an, je dirai que rien ne vaut l'expérience.... sinon bravo julia j'adore ton blog ça me rappel tant de souvenirs...

Écrit par : Juan | 15/04/2008

1. Juan n'a rien compris !

2. Je n'ai pas aimé CET article de Julia à cause des piques parsemés par ci par là ...
a. "Pourtant on me considère toujours pas comme un local" dit le Kazakh (après 12 ans de vie en Israel, surtout à cet age, on est déjà presque un "Sabar" ...) Mais bon, si le Kazakh a dit ...
b. "Il faut toujours se méfier des arabes, on ne peut pas leur faire confiance" . A t il vraiment dit cela le Kazakh ? Et si oui, etait il vraiment necessaire de le répeter ici ? Cela donne l'impression que tous les Israeliens pensent pareillement alors que dans un récent sondage il s'avère que plus de 84% des Israeliens souhaitent la paix avec les Palestiniens...
c. Et puis cette histoire d'argent... Les vieux clichés que l'on croyait disparus et qui reviennent....

Et ceci dit, Juan a tout faux, Juan ne dit pas la vérité, juan qui a "vécu 1 an en Isarel" a du confondre avec une république bananière ou un pays du tiers monde.
Une course de 40 shekels (8 Euros environ) au compteur qui n'est payé que la moitié au chauffeur, c'est à mon humble avis (un avis d'Israelien soit dit en passant...) se foutre des lecteurs de ce blog.
----------

Et de retour à Julia.
"Le parcours du combattant". Oui, entièrement d'accord avec vous. L'administration israelienne n'a rien a envier à la française...
"Madame M". J'ai bien aimé, j'ai apprécié... Agréable...
Je n'ai pas laissé de commentaires a ces deux articles tout simplement parce qu'il n y avait pas de lien correspondant. ????

Écrit par : Georges | 16/04/2008

Cher Georges,

Merci pour l'ajout de vos informations dans le cadre de l'article sur Carter. Vous convenez bien que ce blog ne prétend pas publier des analyses politiques mais seulement des news "chaudes" de la journée.

Quant à mon post sur le Khazac, je n'ai fait que retranscrire fidèlement la scène. Il n'y a donc aucun parti pris et mon blog n'a pas la vocation d'édulcorer les faits ou les personnes. Ce sont avant tout des chroniques de la vie quotidienne, je ne me permettrais pas d'ajouter des propos qui n'ont jamais existé.

enfin pour l'histoire du taxi, il est vrai qu'il est courant (en tout cas à Jérusalem) de fixer le prix de la course dès le départ comme une sorte de forfait et de ne pas faire défiler le compteur.

Écrit par : Julia | 16/04/2008

C'est quand même byzarre ! si j'ai bien compris la méthode du "vrai juif" et pour devenir de bons juifs, il faut d'abord, qu'ils deviennent des militaires ? La soif du sang ???? sang aucun doute ? a l'écouter ce russe juif, doit d'abord faire verser du sang arabe d'abord pour être "INTEGRE" ça me fait froid dans le dos sa logique. Madly

Écrit par : Madly | 16/04/2008

@madly . Comme ce pseudo te va bien ! (verifie la signification dans un dico anglais -français) Je ne vais pas rentrer dans ton jeu haineux et immonde du juif qui a soif du sang arabe. Je voulais tout simplement te dire que ce russe n'est pas juif. Julia (qui ne l'est pas non plus n'a pas pu relever un detail qui prouve que ce russe n'est pas juif ) Et voila, comment a partir d'un texte anodin, un anti juif nous montre comment il peut verser sa haine et son ignorance au JUIF ! PS: a part le dictionnaire anglais-français, verifie aussi ton orthographe dans un dico français.

Écrit par : Alice | 16/04/2008

Pour Alice - c'est tout ce que tu as trouvé à répondre à mon texte ? ta vue est courte "chere" alice, mais ta haine est véritable, à savoir que ce qui n'est pas juif, n'est ni instruit, ni bon ? A t'entendre tu es le savoir "incarné" de ce blog !
Oui je le dis et le répète, ce juif russe affime que pour pouvoir être intégré en bon juif israëlien il doit faire son service militaire, et l'on sait tous ce que cela veut dire ! du sang arabe et encore du sang arabe tous les jours des enfants et des femmes meurent par ces militaires qui veulent êtres "reconnus" par l'état sioniste ! et ce n'est pas moi qui le dit c'est ton cher corrélégionaire, et ça "chère" alice c'est la réalité tu ne peux pas le nier c'est comme cela dans l'état sioniste que tu affectionne. Madly

Écrit par : Madly | 17/04/2008

Salut ju ju,

wouhouw, il est bien animé ton blog ma belle!! Il sembles que tu piques les susceptibilités..??!
Plein de bisous de Paris, d'où je kiffe te lire:)

Clemence

Écrit par : clem | 20/04/2008

je suis étonnée de lire certains commentaires suite à la lecture d'une simple chronique d'une rencontre fortuite entre 2 êtres.Pourquoi ne pas accepter la différence de vie, de pensées des personnes que nous croisons dans notre vie, sans jugement et ainsi mieux comprendre ce qui nous sépare et ce qui nous relie?comment pouvez vous faire une généralisation d'un simple propos tenu par un homme? comment pouvez vous mettre en doute la véracité des propos recueillis par Julia?rien je pense ......
alors Julia......j'attends avec impatience les prochaines chroniques et vous informe que toutes mes connaissances juives et goys sont attentives à votre écriture.....lol.....

Écrit par : zabou | 23/04/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu